Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.

14.05.2022

Vers un retour du téléphérique en milieu urbain ?

La mise en service le 14 mai de Téléo, le nouveau téléphérique de Toulouse, va faire évoluer en profondeur les modes de transports de la ville rose. Impliqué depuis l’origine de ce projet hors norme, Equans a su relever les défis de cette infrastructure au niveau énergétique et électrique.

Décryptage avec Benoît Aubert,
Directeur Délégué INEO Occitanie Equans France

Comment expliquer le retour du téléphérique dans des zones urbaines comme à Toulouse ?

Le téléphérique est un mode de transport par cabine suspendue à un câble. Il est effectivement plus fréquent dans les stations de montagne. Pourtant, ce moyen de transport centenaire offre des atouts importants pour accélérer la transition énergétique et répondre au défi environnemental. A Toulouse, le recours au téléphérique permet de passer au-dessus d’une zone naturelle protégée (Natura 2000). Offrant un usage aussi simple qu’un trajet en métro grâce à une fréquence des cabines et à la vitesse de déplacement, le téléphérique contribue à limiter l’usage de la voiture pour des trajets du quotidien. L’aspect économique est aussi un enjeu majeur avec un coût au kilomètre très compétitif. A la différence du métro ou du tramway, il n’y a nul besoin de creuser des galeries sous-terraines ou de démolir des maisons et bâtiments.
Si le téléphérique de Toulouse est aussi scruté, c’est parce qu’il s’agit du plus long téléphérique urbain de France qui permettra de relier 3 sites importants du Sud-Ouest de la ville rose : l’Oncopole, le CHU de RANGUEIL qui accueille 210.000 consultations par an et l’Université Paul Sabatier et ses 30 000 étudiants. Sa mise en service pourrait aussi déclencher un effet boule de neige dans d’autres collectivités ou accélérer des projets à l’étude comme à Lyon et à Bordeaux par exemple.

Quelles sont les expertises déployées par EQUANS pour contribuer à la réussite de Téléo ?

Ce téléphérique est conçu pour fonctionner avec un vent pouvant souffler jusqu’à 108 km/h. C’et la contrainte extérieure la plus délicate à prendre en compte dans la conception et la réalisation de cette installation. Soutenue par cinq pylônes porteurs, l’infrastructure est équipée d’un dispositif de sécurité pour assurer le cas échéant un rapatriement des cabines dans l’une des 3 stations et garantir ainsi la sécurité des 1500 voyageurs qui pourront y circuler toutes les heures.
Courant fort, courant faible, chauffage, ventilation, climatisation et système de sécurité incendie, les experts de Equans ont assuré la réalisation des 5 pylônes, ouvrages structurels et stratégique de l’installation. L’équipement des trois stations est aussi un enjeu fort avec la gestion technique des bâtiments et le dispositif de sécurité du téléphérique. Des solutions de vidéoprotection, d’alarme anti-intrusion et de sonorisation permettent aux usagers de voyager en toute tranquillité.
Téléo fait partie des grands projets qui impliquent une forte capacité d’adaptation dans sa mise en œuvre, comme ce fut le cas lors de la crise sanitaire. Avec un tel niveau de complexité, la phase d’essais et de mise en service est cruciale. Les solutions d’hypervision ont permis d’anticiper les derniers réglages et tests pour assurer la bonne livraison de l’installation.
Ce résultat est aussi le fruit d’une aventure collective d’un groupement dont le mandataire est POMA, Bouygues TP le co-traitant et constructeur, Séquences le cabinet d’architecte, SETI le bureau d’ingénierie, Systra le concepteur et altiservice en charge charge de la maintenance. C’est la complémentarité de ces expertises qui a rendu possible la réussite de Téléo.

Quels enseignements en tirer pour quelles perspectives ?

Leader mondial des services multitechniques, EQUANS accompagne ses clients pour les aider à relever les défis de la transition énergétique, industrielle et digitale qui concernent naturellement la mobilité et l’aménagement urbain. La décarbonation des environnements de vie conduit à revoir les schémas de transport urbain. Le téléphérique pourrait y trouver une place croissante, loin de son image montagnarde. Les solutions innovantes, notamment en matière d’hypervision et de sécurité, contribuent à mieux appréhender ce mode de transport vertueux. Les process et méthodes de travail sont particulièrement éprouvés. Le projet Télo a nécessité 63.000 heures de travail au cours desquelles aucun accident du travail n’est survenu. C’est une fierté pour EQUANS qui a fait de la sécurité une priorité absolue.